Visuel institutionnels

Formation santé / social


La Ligue de l'enseignement du Gard  propose des formations adaptées sur le temps périscolaire. Ces formations ont pour vocation de permettre aux personnes de s'épanouir et de les accompagner dans leur quotidien le temps d'une formation.

Les programmes de formations :

Education nutritionnelle

Objectifs 

Permettre aux participants 

  • De réactualiser leurs connaissances sur les besoins nutritionnels et sur les bases de l’équilibre alimentaire des enfants.
  • De développer leurs connaissances sur les enjeux relationnels autour de l’alimentation.
  • D’accroître les compétences nécessaires à l’exercice de leur fonction dans le cadre de l’éducation nutritionnelle.


Eléments du programme 

Les bases de l’alimentation de l’enfant :

  • Besoins alimentaires des enfants.
  • Les groupes d’aliments.
  • L’équilibre alimentaire, l’équilibre des menus.

Les textes en vigueur :

  • Le Programme National Nutrition Santé
  • La circ. du 28 juin 2001 sur la composition des repas servis en restauration scolaire et sécurité des aliments.
  • La recommandation du GPEM/DA du 6 mai 99 relative à la nutrition.
  • La circulaire du 8 septembre 2003 : accueil des enfants atteints d’allergies
    ou d’intolérance alimentaires.
  • L’avis du Conseil national de l’alimentation du 26 mai 2004

Les enjeux relationnels autour de l’alimentation :

  • Le rapport à la nourriture.
  • Les blocages et les difficultés alimentaires.

 L’éducation nutritionnelle :

  • Attitudes et rôle de l’adulte.
  • Conditions matérielles.
  • Supports pédagogiques et thèmes d’échange.


Méthodes et Moyens 

Pédagogie active basée sur :

  • exposés, distribution de documents écrits.
  • travaux en grand groupe et recherche par petits groupes pour construction personnelle du stagiaire, de ses savoirs, savoir faire et savoir être.

Modalités de Réalisation 

Public visé : Personnel de surveillance et d’animation – personnel de service, de cuisine, des restaurants scolaires maternelle et élémentaire.

De la naissance à six ans, communication précoce et développement psychomoteur

Objectifs 

Connaître les différents stades du développement de l’enfant entre la naissance à six ans afin de mieux comprendre et gérer les relations entre les personnels de crèches et l’enfant, c'est-à-dire aider :

  • à mieux appréhender les interactions précoces, les modes de communication et la vie affective de l’enfant
  • à mieux comprendre les comportements du petit enfant au travers des connaissances acquises entre l’assistant maternel et l’enfant

Eléments du programme 

Interactions précoces, communication, vie affective 

  • les conditions nécessaires pour un développement harmonieux
  • les compétences sensorielles et leur rôle dans la vie relationnelle
  • la construction de la sécurité de base
  • les structures psychiques qui se mettent en place au cours des premières années
  • réflexion sur les différents modes et registres de communication non verbale qu’utilisent le bébé et le jeune enfant
  • Quels sont les besoins et les facteurs nécessaires à un individu pour favoriser son développement ? (besoins primaires et secondaires. Matériels et affectifs / relationnels, facteurs de développement liés à l'environnement, aux stimulations et aux interactions)
  • Le développement sensoriel et l'usage de ses compétences (développement des 5 sens, les capacités sensorielles du nourrisson. Moyens et capacités de communication et d'interaction)
  • Les différents modes de communication du très jeune enfant (communication non verbale)
  • Le développement psychique de la première année et ses conséquences (la fusion, la différenciation, début de l'autonomie)

Développement psychomoteur 

  • des réflexes archaïques aux premiers mouvements et gestes intentionnels
  • les grandes étapes du développement psychomoteur de la naissance à 6 ans et ce que cela implique pour l’enfant et l’entourage
  • l’évolution progressive des compétences phonatoires du bébé, des vocalises vers les prémices du langage et la communication verbale
  • Le développement psychomoteur de l'enfant de la naissance à 6 mois (réflexes archaïques, réflexes volontaires)
  • Le développement psychomoteur jusqu'à 6 ans (motricité globale et motricité fine, latéralisation). Quels sont les facteurs de développement et les mesures de sécurité (aménagement de l'espace, activités, matériels adapté, jeux et jouets...)
  • Les différentes étapes de l'évolution du langage (des vagissements, gazouillis jusqu'à la construction d'une phrase)

 Les stades du développement psychoaffectif, la socialisation 

  • de l’oralité à la phase de latence et les manifestations qui y sont liées / la construction de l’identité sexuelle
  • la question des interdits, le rôle structurant des limites / Quelques aspects spécifiques de l’accueil d’enfants en périscolaire
  • le rôle du jeu dans le développement : évolution des activités ludiques et supports les plus intéressants / Les jouets en fonction de l’âge et du stade de la croissance
  • Le développement « sexuel » selon Freud (les 5 stades de développement) leurs conséquences sur la construction de l'identité de l'enfant.
  • Le rôle et le positionnement du professionnel au cours de ces différents stades
  • L'accueil de l'enfant en périscolaire (besoins spécifiques liés à l'âge, à ses compétences et prise en compte du facteur environnant de l'école). Propositions d'activités, de jeux et jouets. Les relations et interactions avec les autres enfants et le professionnel.
  • Qu'est ce que le jeu ? (comment organiser une activité, les objectifs) faire le lien entre les grandes étapes du développement intellectuel et psychomoteur de l'enfant et les activités ludiques à proposer. Apports théoriques et mises en situation

Enfance et musique en Collectivité

Avant même sa naissance, l'enfant est sensible aux bruits et aux sons qui l'entourent. C'est pourquoi en collectivité dés le plus jeune âge (2 mois ½) il est possible de proposer des activités musicales. Nous allons développer les objectifs liés à ce type d'activité ainsi que les moyens à mettre en place.

Deux types d'actions éducatives complémentaires 

  • Projet musical et chants réalisé par l'équipe
  • Projet musical avec un intervenant musique

Objectifs 

  • Développer le sens de l'écoute, la musicalité, la rythmique et le vocabulaire.
  • Développer la motricité fine (manipulation), favoriser le développement cognitif (action sur l'objet/ réaction produite)
  • Développer la socialisation; partager un moment et des instruments, écouter l'autre, collaborer et jouant ensemble.
  • Sensibilisation à la culture musicale: styles différents mais aussi d'autres pays.
  • Rythmer la journée: rituel.
  • Reconnaître les sons, les instruments.
  • Construire des instruments, proposer de vrais instruments 
  • S'appuyer sur les compétences de chacun, donner confiance et apprécier les moments de chants.

Moyens 

  • Le chant : comptines, chansons de gestes, berceuses, chansons de doigts, ritournelles, chansons de fête.... Créer un cahier de chant, afficher les chansons « phare » illustrées d'un dessin.
  • La musique : écouter de la musique, enregistrer les enfants, danser, faire des rondes, utiliser des marionnettes, faire de la relaxation...
  • Les instruments : manipuler, créer, découvrir les variétés d'instruments...

Avec l'intervenant musique ces objectifs vont pouvoir être approfondis, la connaissance de la musique et des instruments vont lui permettre d'être plus précis dans son approche, donner du sens mais aussi d'enrichir le panel musical et de chants et comptines connues de l'équipe. La spécialisation permet d'aller plus loin dans l'approche musicale.

Douce violence en crèche

Si l'on se réfère à la convention internationale des droits de l'enfant signé en 1989 selon laquelle les pays signataires s'engagent (d'après l'article 19) à lutter: « contre toute forme de violence, d'atteinte ou de brutalité physique ou mentale, d'abandon ou de négligences, de mauvais traitements ou d'exploitation, y compris la violence sexuelle, pendant que l'enfant est sous la garde de ses parents ou l'un d'eux, de son ou ses représentants légaux, ou de toute personne à qui il est confié. » on s'aperçoit que la notion d'atteinte à la personne est une notion vague qui varie en fonction des époques et des cultures.

 Sans parler de violences institutionnelles, punies par la loi, il est important de se questionner sur les pratiques éducatives quotidiennes qui peuvent, même de façon inconsciente et involontaire, être vecteur de ce que Christine Schuhl appelle « les douces violences »; CF  « vivre en crèche- remédier aux douces violences, chronique sociale, Ch Schuhl 2003. ».

Qu'entend-on par douces violences ?

Autrefois les structures d'accueil collectif étaient créées sur le modèle hygiéniste. Puis les pédiatres et psychanalystes, tel que Dolto et Brazelton, ont mis en évidence l'importance de la prise en compte de l'enfant dans sa globalité afin de favoriser son développement global et ainsi l'aider à s'épanouir dans tous les domaines.

Aujourd'hui malgré le fait que l'on prône le respect de la personne et de son histoire familiale, certaines pratiques éducatives, sous couvert d'éducation, prodiguées peuvent nuire à l'enfant.

Repérer les douces violences 

Des gestes maladroits ou incongrus, des jugements de valeur, des paroles blessantes, des a priori, des obligations sans explication préalable sont autant de moments qui mettent l'enfant en situation d'insécurité affective.

Comment y remédier 

Balayer ces « douces violences »  comme d'un coup de baguette magique est pure illusion. Il faut amener l'équipe à se questionner sur ses pratiques éducatives, le but n'étant pas de pointer du doigt des pratiques professionnelles critiquables mais d'identifier des comportements inappropriés pour y remédier par une analyse et un questionnement pertinent.

Chaque équipe a une histoire, une identité pédagogique, une ligne directrice éducative commune dont il faut tenir compte. Le travail consiste donc de partir de cette identité propre et d'identifier et repérer les attitudes professionnelles qui apportent un cadre et une sécurité affective à l'enfant de celles qui n'ont aucun apport éducatif et même qui peuvent placer l'enfant en insécurité.

Quelles peuvent être les répercussions sur l'enfant ?

  • Insécurité affective
  • perte de confiance en l'adulte référent
  • rupture de la continuité psychique
  • favorise les comportements agressifs

Un des objectifs de l'accueil collectif étant de favoriser le développement harmonieux de chaque enfant, il est donc primordial de repérer ces « douces violences » et de travailler à modifier les comportements inadaptés.

Pour en savoir plus
Tél. : 04 66 36 31 31
E-mail : nous contacter

Découvrez toute notre palette de services conçue pour vous et par des professionnels

 

Plus d'infos ? Contactez-nous !

La Ligue de l'enseignement du Gard
49 avenue Jean Jaurès
30900 Nîmes
Tel : 04 66 36 31 31

Nous contacter

Accès handicapé

La Ligue de L'enseignement du Gard et ses acteurs

usep-logoufolep-logo
VacancesPassion logoapac-logo

VacancesPourTous logo

NOUVELLES BROCHURESVACANCES hiver - printemps 2017- 2018


Les nouvelles borchures vacances familles, colonies juniors et séjours linguistiques sont arrivées !

Lire la suite

bafa formation générale du 22 au 29 octobre 2017

Vous souhaitez exercer la fonction d'animateur auprès d'enfants et d'adolescents, alors le BAFA est pour vous !…

Lire la suite

bafa approfondissement - petite enfance - Toussaint 2017


Vous souhaitez terminer rapidement votre formation BAFA, il reste des places !!!

Lire la suite

decouvrir

Tout sur
la ligue

La force d'une équipe de professionnels à votre service.

Abonnez vous
à la lettre d'info

Recevez les actualités de la ligue !